LIFESTYLE

Mes débuts en Brushlettering

22 janvier 2018

L’année dernière j’ai été très attirée par le brushlettering, j’ai d’ailleurs commencé à suivre quelques blogueuses et instagrameuses Américaines qui dévoilaient chaque jour de superbes créations, et cela m’a forcément donné envie de m’y mettre moi aussi. Faisant un petit peu de graphisme, le brushlettering était pour moi, une façon de pouvoir l’améliorer. Lorsque que l’on compose des créations graphiques on est amené à utiliser des typographies, notamment lors de la création de logo. Aujourd’hui la typographie est une réelle tendance web (la typographie type « brush » en est une à part entière). Mon but était alors de pouvoir proposer mes propres typographies, pouvoir concevoir pour mes clients un logo unique pour leur marque. C’est pourquoi je me suis officiellement lancée dans cette activité l’an passé.

Cependant, par manque de temps, j’ai laissé de côté mes premiers essais. Pour bien commencer l’année 2018 et parce que j’en ai toujours autant envie, je me relance dans l’aventure dès à présent ! Je vous partage donc dans ce nouvel article mes débuts en brushlettering, le matériel que j’utilise et mes ressources pour me « former ».

Mes débuts en Brushlettering : 

Pour le moment je n’en suis qu’à l’écriture de lettres, que je prends le temps de bien former. L’année dernière quand je me suis essayée à cette nouvelle activité, j’avais le désir de pouvoir écrire rapidement mes propres phrases, j’ai donc brulé les étapes, au final je n’ai pas réellement progressé et j’ai vite perdu patience.

Cette année je prends le temps !

Je prends le temps de former de jolies lettres, je les écris tout doucement, sans me précipiter. J’ai réalisé que le brushlettering n’était pas vraiment de l’écriture mais davantage du dessin, de l’art, il est donc nécessaire d’être minutieux, de s’appliquer.


Mon matériel :

Là encore j’ai voulu aller trop vite et me suis vite achetée des feutres Tombow qui sont vraiment géniaux, mais un peu compliqués lorsque l’on débute. Pourquoi sont-il plus compliqués ? Tout simplement parce qu’il faut très peu de pression pour obtenir les pleins et les déliés (les traits descendants et ascendants), j’appuyais trop alors qu’il n’y en avait pas besoin et, à trop forcer, j’ai commencé à les abîmer. J’ai donc décidé de les laisser de côté le temps de m’entrainer avec d’autres un peu plus simples. Sur les blogs, il était conseillé de débuter avec des « Crayola » que l’on trouve un peu partout en magasin, enfin … c’est ce que je croyais car pas moyen de mettre la main dessus par chez moi ! J’ai donc cherché sur les divers blogs que je suivais et une blogueuse conseillait un « entre deux » quelque chose de bien plus professionnel que le « Crayola » mais un peu moins que les « Tombow », les feutres « Faber Castel« , et c’est donc avec ces derniers que je me suis lancée. Je les aime beaucoup, je trouve qu’ils sont assez simples à prendre en main. Ils sont un peu moins souples que les Tombows ce qui me permet en tant que débutante de pouvoir appuyer un peu plus lorsque je réalise mes pleins, cela m’aide à enregistrer mon geste afin de pouvoir l’adapter plus tard aux feutres de mon choix (Les Tombows par exemple).

Il existe également pas mal de petits carnets d’écritures (que l’on trouve facilement sur Amazon) pour s’entrainer. Je n’ai pas encore investi dedans car j’aime beaucoup les ressources que nous proposent les blogueuses (je vous en parle justement, juste après).


Mes ressources :

J’ai lu beaucoup de blogs et ai regardé de nombreuses chaînes relatives au brushlettering, mais parmi toutes ces ressources, 3 m’ont davantage aidé à comprendre cet art et à m’améliorer.

Le blog Calligraphique est vraiment très bien construit, sa blogueuse prend vraiment le temps d’expliquer les bases, les différentes étapes, le matériel etc … De plus, et ce n’est pas négligeable, elle propose à l’inscription de sa newsletter un guide pour bien débuter, et il est vraiment TOP !

DIDY PANPIE : Ses vidéos sont vraiment très accessibles pour les débutants. J’use et j’abuse de sa vidéo « Récapitulatif des 8 traits de base » qui est pour moi, une vidéo EXCELLENTE pour comprendre le brushlettering et s’entrainer à dessiner les traits de base (et les lettres qui en découlent).

Quant à Mélanie, je la trouve vraiment très inspirante. Je la suis depuis peu de temps sur son instagram et j’aime voir défiler ses compositions, son univers à la fois doux et coloré. Ce que j’aime particulièrement, c’est la voir (dans ses stories) travailler ses lettres via son logiciel de dessin « illustrator », car pour moi, c’est la suite logique. Créer dans un premier temps mon lettrage à la main et le retranscrire par la suite sur le web, via un logiciel de dessin. Elle devrait mettre bientôt en ligne une vidéo dans laquelle elle montrera sa façon de procéder. J’ai vraiment hâte de découvrir ça 🙂

Voilà, j’espère que ce petit article vous a plu, si vous avez des questions n’hésitez pas. A bientôt

 

Et vous, avez-vous ou souhaitez-vous débuter le brushlettering ?

Avez-vous des secrets pour vous améliorer ? 

 

You Might Also Like

Aucun commentaire

Ecrire un petit mot